Objectifs

Le projet consiste à développer l’offre routière d’un axe stratégique de la région de Dakar. En effet, les problèmes récurrents de congestion, les besoins d’aménagement du territoire ainsi que les exigences du développement des secteurs économiques constituent les principaux éléments justifiant la mise en service d’une liaison autoroutière dans ce corridor reliant essentiellement les 4 principaux pôles : Dakar, Pikine, Diamniadio et le nouvel aéroport International Blaise Diagne

Pour réduire la part du budget public dans les investissements routiers, le gouvernement envisage de recourir au financement privé pour permettre une mobilisation plus rapide du capital nécessaire à la réalisation de l’infrastructure.
 
Dans ce cadre, le Gouvernement sénégalais envisage notamment l’instauration d’un péage sur la future autoroute Dakar- Diamniadio-Thiès, comme c’est le cas dans certains pays européens et africains, en vue de recueillir des ressources additionnelles versées par les usagers en contrepartie des gains de temps, du confort, de la sécurité et des réductions des coûts d’exploitation dont ils bénéficieront.
 
A travers la réalisation de ce projet, le Gouvernement vise à :
  • assurer un déplacement rapide des biens et des personnes pour sortir et entrer dans Dakar ;
  • permettre une connexion entre le nouvel aéroport International Blaise Diagne, Diamniadio, le centre de Dakar et la future Cité des Affaires prévue sur le site de l’actuel aéroport Léopold Sedar SENGHOR
  • favoriser une politique de développement urbain et rural à l’extérieur des zones saturées de la presqu’île du Cap-Vert par la création de nouveaux pôles économiques vers l’Est du pays.
  • Participer à la politique d’intégration sous régionale qui prend en compte la réalisation de grands corridors de transports (ex Dakar, Bamako, Dakar-Conakry, Dakar-Tanger etc.)
 
Assurer la desserte de la nouvelle Zone Economique Spéciale Intégrée localisée dans la communauté rurale de Diass