Qui est concerné?

La réalisation de l’autoroute à péage touche un grand nombre de personnes, qui ont été recensées dans le cadre de l’élaboration et de la mise en œuvre du CPR et des PAR. Ces Personnes Affectées par le Projet (PAP), sont situées sur l'emprise du tracé de l'autoroute. Ces personnes peuvent y avoir construit un logement ou y exercer une activité industrielle, commerciale ou agricole et doivent donc être déplacées. Au total, sur l’ensemble du tracé, c’est environ 7 988 ménages (avec une moyenne de 4 à 6 personnes/ ménage) et 2744 opérateurs économiques qui devront être déplacés.

Toutes les PAP recensées dans les emprises sont éligibles à des compensations, quelque soit leur statut. Les compensations sont établies en fonction des catégories de PAP et des pertes subies dans le cadre de la mise en œuvre du Projet :
 
  • Propriétaires de terrains d'habitation
Les terrains perdus seront compensés aux propriétaires légaux ou coutumiers au prix du marché ou en nature par le remplacement de la parcelle perdue par une autre sur le site d’accueil.
  • Propriétaires de Terrains agricoles 
Les exploitants de terres agricoles sont compensés en espèces. Dans le cas des maraichers qui se trouvaient sur le tronçon Pate d’Oie –Pikine, l’Apix a appuyé Enda dans les démarches pour trouver un site à ces derniers. Un terrain de 11 ha a ainsi été mis à disposition par la Direction des Eaux et Forêt en rapport avec la Mairie d’arrondissement de Mbao.
  • Impenses
Les pertes de concessions, d’habitations, de bâtiments et autres équipements seront compensées à leur valeur de remplacement à neuf, sans dépréciation, que ce soit en nature ou en espèces, selon le choix de la PAP.
  • Locataires
Tous les locataires recensés reçoivent une indemnité forfaitaire équivalant à six mois de loyer afin de leur permettre de trouver un autre logement.
  • Pertes de services
La perte de services de base tel que l’eau, l’assainissement, l’électricité, le téléphone fixe a également été prise en compte dans les PAR. Toutes les concessions reconstruites sur le site d’accueil seront automatiquement branchées à l’eau courante et à un système d’assainissement. Par ailleurs, chaque ménage reçoit une indemnisation forfaitaire pour couvrir les frais de son déménagement.
  • Entreprises et commerces
Les entreprises et commerces recensés risquent de perdre des revenus de façon temporaire en raison du projet. Ces revenus sont compensés selon le type d’entreprise, et ce, pour l’équivalent d’un mois d’activité. Les vendeurs ambulants ne reçoivent pas d’indemnité car il est estimé que leur mobilité leur permettra de se réinstaller ailleurs et qu’ils ne perdront pas de revenus en raison du projet.
Les propriétaires de logements locatifs recevront l’équivalent de 4 mois de loyer s’ils perdent des revenus locatifs en raison du projet.
Les exploitants agricoles qui perdront des revenus agricoles en raison du projet seront compensés sur la base de la valeur de leur récolte annuelle telle qu’estimée lors du recensement. Une indemnisation forfaitaire sera également versée aux exploitants agricoles pour compenser les coûts de préparation des nouvelles parcelles agricoles qu’ils devront trouver.
  • Arbres fruitiers
Les arbres fruitiers et d’ombrage perdus seront compensés de façon forfaitaire en fonction de leur degré de maturité, selon les taux forfaitaires utilisés lors des deux premiers tronçons de l’autoroute.
  • Infrastructures et équipements collectifs
Les infrastructures et équipements collectifs publics recensés seront indemnisés ou remplacés en nature sur le site d’accueil. Un budget est prévu pour cette reconstruction.